23 septembre 2022

3 minutes

Le saviez-vous ? L’observabilité permet de réduire de 90%* les coûts d’indisponibilité

 

observabilité

L’observabilité permet aux entreprises de corriger proactivement les problèmes. Et nulle organisation n’est à l’abri des effets corrosifs des interruptions. Ces dernières, à mesure que les architectures technologiques deviennent de plus en plus complexes et imprévisibles, sont inévitables…

5 600 euros par minute

Les indisponibilités du réseau et des applications sont extrêmement coûteuses. Si les pertes varient en fonction du secteur d'activité, de la durée réelle de la panne, du nombre de personnes touchées, de l'heure de la journée, etc., leur coût moyen est estimé par Gartner à 5 600 euros par minute. Plus largement, les coûts d’indisponibilité oscillent entre 140 000 et 540 000 euros par heure. S’ajoute à cela les coûts indirects, soit le temps gaspillé lorsqu’un collaborateur est interrompu dans la réalisation d’une tâche. Il faut en moyenne 23 minutes pour se reconcentrer après une interruption, selon une étude de l'UC Irvine.

L’observabilité réduit nettement le temps passé à résoudre un incident. L’origine de l’incident ou encore le nombre de clients impactés sont rapidement détectés pour permettre à l’entreprise d’agir efficacement. Face à la complexification de l’IT, elle se montre redoutable pour obtenir une meilleure visibilité sur la performance du réseau et des applications.

 

Vers un monitoring actif du réseau et des applications avec l’observabilité

Mieux vaut prévenir que guérir, tel est le credo de l'observabilité. Elle permet, en effet, de détecter les dégradations et ainsi de prévoir les actions préventives à effectuer pour éviter les coûts supplémentaires liés à l’indisponibilités des services et des applications. Les incidents critiques peuvent ainsi être évités. Cette approche proactive se traduit par une réduction des temps d'indisponibilité, une amélioration du MTTR (Mean Time To Repair) et une équipe IT qui a plus de temps pour l'innovation. 

En outre, l'observabilité aide les équipes IT à comprendre l'état interne des systèmes à l'aide de métriques, de journaux et de logs. Celle-ci donne un contrôle accru sur les systèmes complexes. Des modifications peuvent ainsi être apportées aux applications et aux services sans compromettre la stabilité du système. Elle permet de voir comment toutes les applications, services et systèmes sous-jacents sont liés entre eux. L'observabilité revient donc à passer à une surveillance active du système permettant de comprendre les raisons des dysfonctionnements.

7 bénéfices de l’observabilité

  • Réduire le MTTR, c’est-à-dire être plus efficace pour détecter les incidents
  • Améliorer la satisfaction des utilisateurs et booster la performance IT en détectant les dégradations
  • Réduire l’impact des incidents en passant d’un mode réactif à un mode proactif
  • Vérifier l’état de l’environnement IT suite aux changements (mise à jour, paramétrage, migration vers le cloud…)
  • Disposer de tableaux de bord sur la performance de votre IT (météo des services, SLO, tendances)
  • Mesurer les SLA de vos partenaires IT : cloud, télécom, infogérant…
  • Rapprocher les indicateurs mesurés des indicateurs business

Cet article fait partie des catégories

Réseau cloud

DÉCOUVRIR LES ARTICLES DE LA MÊME CATÉGORIE

Interdata - Qu’est-ce que le monitoring synthétique ?

23 septembre 2022

3 minutes

FAQ - Qu’est-ce que le monitoring synthétique ?

Qu'est-ce que le monitoring synthétique ?  
En savoir plus
Interview - Pilotage des réseaux

29 juillet 2022

2 minutes

Interview : Interdata s'invite au CHU de Dijon

"Vidéo Témoignage client" Interdata s'invite au CHU de Dijon  
En savoir plus
Infographie - Supervision IT : priorité absolue ?

22 juillet 2022

1 minute

Infographie - Supervision IT : priorité absolue ?

"Infographie" Supervision IT : priorité absolue ?  
En savoir plus

Besoin de plus d'informations ?

N'hésitez pas à nous contacter, nous serons ravis de répondre à toutes vos questions.

Contactez-nous
INT20001-Abonnement-newsletter-1

Inscrivez-vous à la newsletter